Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 03:52

SAM 1973

 

Ce mois-ci j'ai beaucoup cuisiné, j'ai fait des soufflés de courge

 

SAM 1980 

 

une picada 

 

SAM 2161

 

une quiche jambon fromage

 

SAM 2173

 

des empanadas

 

SAM 2182

 

et puis je me suis mise au vert, avec une tarte moutardée à la tomate 

 

SAM 2186

 

une pizza rapide sur baguette

 

SAM 2216

 

j'ai fêté la chandeleur

 

SAM 2224

 

j'ai cuisiné des steaks à la montagnarde 

 

SAM 2259

 

j'ai mangé une picada chaude dans un restaurant Los Pastizales

 

SAM 2261

 

et puis j'ai fait des pâtes à la carbonara

 

SAM 2278

 

j'ai dégusté une Pasta Frola, une tarte à la pâte de coing, typiquement argentine

 

SAM 2286

 

et puis j'ai fait des croques madame.

 

 

SAM 2298

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Argentine
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 23:40

 

        

La vie en Argentine tente de plus en plus de Français qui ont envie de changer d’air, mais entre le rêve et la réalité il y a 12000 kilomètres de distance, cinq heures en moyenne de décalage horaire et pas mal de surprises à la clé.

Il ne faut pas non plus oublier les formalités et peser les différences culturelles afin de prendre posément cette décision importante et éviter à tout prix le mal du pays tant redouté. Alors cela vaut-il vraiment le coup de tout quitter pour emménager au pays du tango et du maté.

                                                                       

Vivre en Argentine, voilà un pays qui fait de plus en plus rêver avec son influence européenne, ses chûtes d’Iguaçu, ses glaciers, ses vert pâturages à perte de vue sans oublier sa Patagonie. Les retraités et les jeunes diplômés sont ceux qui sont le plus souvent tentés de faire le grand saut.

 

Les retraités trouvent en Argentine une vie animée et distrayante. Les Argentins sont très accueillants et très aimables avec leur prochain. Il y a beaucoup d’activités disponibles qu’elles soient culturelles ou sportives. De nombreux musées et clubs sportifs (Golf, Voile, Tennis,..) font le bonheur des Argentins. Il y a une palanquée de centres commercial ou comme on les appelle ici shoppings et énormément de cinémas multiplexe.

 

En ce qui concerne les jeunes diplômés, l’Argentine permet de débuter dans le monde du travail en douceur. Les francophones sont très demandés dans de nombreuses entreprises de service ou bien de tourisme. Trouver un emploi n’est en soit pas bien compliqué et les employeurs font preuve d’une plus grande souplesse et d’ouverture d’esprit au niveau des critères d’expérience requise. Bien entendu, il faut bien sûr être en règles au niveau formalités pour pouvoir être employé.

 

Que ce soit pour les retraités et pour les jeunes diplômés, visiter l’Argentine est possible sans visa pour une durée de trois mois renouvelables une fois auprès des services d’immigration pour un coût de 18 Euros et un coup de tampon sur le passeport. Par contre pour pouvoir s’installer en toute légalité en Argentine, il vous sera demandé un papier officiel, la résidence. Elle s’obtient si vous touchez une retraite, si vous êtes marié à un argentin ou bien encore si vous faites des études dans une université Argentine. Il faut apostiller un grand nombre de papiers officiels en France avant de partir en Argentine pour pouvoir obtenir ce document officiel.

 

 

Le dernier obstacle à considérer avant de faire le grand saut est la barrière de la langue. Il vaut mieux savoir parler le castillan rioplatense, l’espagnol employé en Argentine. Les Argentins feront de leur mieux pour vous aider si vous ne savez pas parler leur langue mais pour que vous soyez le plus à l’aise possible, il est préférable que vous preniez quelques cours avant le grand départ.

 

En conclusion, partir vivre en Argentine est une décision sérieuse qui doit être anticipée à l’avance si l’on veut que ce changement de pays et de mode de vie se fasse en douceur.

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Argentine
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 05:50

SAM_0369.JPG

 

Ici quand on invite les gens à dîner, c'est souvent la même histoire, delivery empanadas (petits chaussons Argentins) et glace, on commande à tout va. Mais le culte que nous vouons au fait maison, à l'apéritif nous entraine toujours vers la cuisine. On a envie de faire découvrir notre culture, de partager nos coûtumes. 

 

SAM 0368

 

Alors des fois, les Argentins sont séduits voire intrigués comme ce soir-ci ou nous leur avions concocté de belles brochettes ( tomates cerise, coeurs de palmier, surimi, fromage, olives et radis) , de beaux oeufs mimosa, et des feuilletés à la saucisse et aux hanchois. 

SAM 0350

 

Bon Appétît!

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Argentine
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 03:05

Blanche Neige était invitée avec sa copine Hello Kitty.

 

SAM_1773.JPG

 

Une carte Postale envoyée de France spécialement pour l'occasion. 

 

 

 

SAM 1764

 

Les guirlandes et ballons achetés au Cotillon, prononcez Cotichonne, magasin spécialisé en décorations de fêtes. 

 

 

SAM 1772

 

Dans les petits pots on trouve des palitos de la selva, même forme que nos carambars, mais avec un goût de fraise et fruits de la passion. Les bonbons dorés sont des caramels, des tofees.

 

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Argentine
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 00:46

Un petit tour au supermarché du coin Argentin , que trouve t-on dans ses rayons? Quels sont les différences avec les produits que l'on peut acheter en France?

 

Tout d'abord, la pâte à tarte:

 

SAM 1700

 

 

Elle est vendue à plat dans un emballage en plastique. Elle comporte en fait deux pâtes à tarte. C'est pratique, mais je trouve qu'elles sont  trop fines par rapport à la pâte à tarte en France. Souvent, j'en utilise deux que je colle ensemble avec du beurre. Celle -ci est agrémentée de graines d'origine végétale (?), grande nouveauté du mois...

 

 

La Jardinière:

SAM 1701

 

En Argentine, on la trouve presque toujours dans le rayon des congelés. On peut toujours la chercher dans le rayon de boite de conserve, on risque seulement de trouver une boite de jardinière Bonduelle importée et bie chère, et ben oui, elle a fait le voyage, non?

 

Les Nuggets de poulet:

 

SAM 1702

 

Ce sont les mêmes que celles du mac do, je les achète cez wal-mart, supermarché Américain implanté en Argentine.

 

Sauce Barbecue:

 

SAM 1703

 

La sauce Barbecue de la marque Américaine Hellmans. Ca fait bizarre de la croiser dans les rayons mais apparemment cette marque a été totalement adoptée par les Argentins. Globalisation, quand tu nous tiens !

 

Alfajor

 

SAM 1704

 

Les alfajores sont de petits gâteaux sandwich fourrés très souvent à la dulce de leche et recouverts de chocolat.

L'afajor ci-dessus est fourré à la pâte de coings (les argentins en sont très friands) et recouvert d'un glaçage au sucre glace.

 

 

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Buenos Aires
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 23:23

Manger des crêpes quand il fait 35°, il faut être motivé! On ferme les fenêtres et on allume la clim. On se croirait dans les rayons d'un grand magasin mais c'est un peu le but, on respire enfin. Et on sort la crépiêre collector ramenée de France.

 

SAM_1839.JPG

 

Très efficace et presque introuvable aujourd'hui, ou bien en occasion 

 

SAM 1840

 

Elle a l'avantage de faire des crëpes plus fines et donc finalement plus légères.

 

SAM 1849

 

Même les danseurs de tango se sont invités.

 

SAM 1851

 

Ils ne sont pas les seuls...

 

SAM 1853

 

Certains se font prendre la main dans le sac :-D

 

SAM 1856

 

C'est dur de résister

 

SAM 1857

 

à l'appel de la crêpe.

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Cuisine Eté Argentin Buenos Aires
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 18:31

Le Noël Argentin est synonyme de dépaysement. On est en été et le menu en est inévitablement bouleversé. Oubliée la dinde aux marrons, et vive les salades de toutes sortes. Une idée super originale et rigolote croisée lors de notre réveillon.

 

 SAM_1345.JPG

 

Cette idée a été inspirée par une séquence dans l'émission Les Escapades de Petitrenaud diffusée sur TV5 Monde Amérique Latine, mais a été totalement transformée.

En effet, le chef proposait un verrine bien classique parsemée d'une feuille ou deux de verdure. 

Nous vous proposons aujourd'hui, une véritable salade surprise qui a laissé plus d'un Argentin présent ce soir bouche bée. 

 

Au premier regard, vous voyez un pot de basilc commun, mais si vous vous approchez, vous découvrirez

 

SAM 1346

 

une délicieuse salade de lentilles, avec des petits oignons, des  morceaux de roast-beef.  Bien évidemment, la salade se trouve dans un tuper contact alimentaire. La sécurité alimentaire avant tout!

 

Pour le nouvel an, il fait encore plus chaud. On préfère ne pas  se mettre au fourneaux et faire appel au très complet délivery Argentin. Dans ce cas, on commande au traiteur qui vous livre à domicile, le menu de réveillon de votre choix et cela après un simple coup de fil. Magique!

 

Au Menu Picada et Sushi:

 

 SAM_1501.JPG

 

une planche en bois recouverte de charcuterie et de fromages, et un assortiment de sushis au saumon.

 

Tout le mois de janvier est propice aux picadas plus délicieuses les unes que les autres.

 

SAM 1525

 

On se demande quelle allure on aura en bikini,

 

SAM_1526.JPG

 

surtout lorsqu'il s'agit de déguster l'excellent couronne des rois du pâtissier Breton Franck Dauffouis fort

heureusement installé dans la capitale,

 

SAM_1543.JPG

 

une galette vendue avec couronne et fève, un exploit en Argentine. On ne va pas se plaindre, on a même croisé les rois mages au shopping, centre commercial géant à l'américaine.

 

SAM 1580

 

 

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Argentine
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 02:38

Travailler, comme la célèbre publicité de sirop au citron le disait si bien. A buenos Aires, on est en plein été et on étouffe,

pas question de vivre sans clim et de réchauffer l'atmosphère en allumant le four pendant de longues durées. Je me trouve dans l'obligation de ruser et de tenter de nouvelles manières de cuisiner. Aujourd'hui, je peux remercier le site Pequerecetas qui a publié cette recette super originale.  Il s'agit d'un roulé aux épinards, jambon et fromage à tartiner.

 

Ingrédients:

450g d'épinard congelés

4 oeufs

1 pot de fromage à tartiner

6 tranches de jambon blanc.

 

Faites cuire 7 minutes au micro ondes. Egoutter et triturer au couteau. Battre les oeufs. Mélanger le tout.

Et déposer le mélange sur du papier sulfurisé disposé sur une plaque à four. SAM 1669

Faites cuire 15 minutes jusqu'a la solidification. Retirer du four, démouler sur un torchon humide. Enlever le papier.Et rouler avec le torchon. Laisser refroidir. Tartiner de fromage. Couvrer de jambon. Enlever le torchon. Et tourner. Emballer dans du papier alba et laisser refroidir 2 heures au frigo.

SAM 1683

 

C'est bon et frais, parfait pour les chaudes soirées argentines.

SAM 1679

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Cuisine Eté Argentin Buenos Aires
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 01:13

Les Argentins font tout un fromage du cérémonial du petit-déjeuner,, avec nappe, tartines de pain grillé et fromage blanc. C'est du sérieux. Alors, c'est bien joli mais étant souvent pressée et pas forcément accro aux biscuits industriels, il me reste la solution des pancakes express.

SAM 1657

 

C'est vite fait et délicieux. On peut les saupoudrer de sucre en poudre ou les déguster avec de la dulce de leche. 

Aujourd'hui, je vous donne une recette quelque peu différente: des pancakes au chocolat trouvés sur deux blogs de la blogosphère américaine et quelque peu modifiée par mes soins.

 

 

SAM 1659

Ingrédients: 

 

1 tasse de farine

1 c à s de sucre en poudre

1 tasse de lait

1oeuf

2 c à s d'huile de tournesol

1 tasse de farine avec levure intégrée

1 cuillère à café de sel

3 barres de chocolat

 

On mélange d'un côté tous les éléments secs et dans un autre bol on bat l'oeuf, le lait, l'huile et le chocolat fondu au micro ondes.

On passe tout dans le même bol et on bat avec un fouet jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse.

Maintenant il faut faire chauffer une poëlle, la graisser avec un peu d'huile. 

Le mieux c'est d'utiliser une louche pour bien doser la pâte.

Il faut qu'un rond se dessine sur la poëlle.

Quand des bulles se forment sur le milieur du pancake, on le retourne avec une spatule en bois.

L'autre côté cuit très rapidement. Attention!

      Bon petit-déjeuner à tous! 

SAM 1658

 

Et il faut que je me décide à ranger les décorations de noël....

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Cuisine Express
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 15:49

Voili voilou, un nouveau blog qui commence, et qui tentera de raconter mes aventures culinaires en Argentine, mes désilusions et mes bonnes surprises.

Cela fait sept ans que je vis à Buenos Aires, le temps passe vite mais le mal du pays demeurre.

J'adore mon nouveau pays mais ce n'est pas facile tous les jours. Alors les recettes de cuisine de mon enfance m'aident  à me sentir à la maison. Je commence à maîtriser certaines recettes typiquement Argentines, preuve que j'ai bien fini par assimiler la culture environnante.

Je ne peux pas me plaindre. La cuisine Française est très présente ici.

J'ai d'ailleurs croisé une petite baraque à crêpes appelée "Madame Crêpe" samedi dernier au Tigre.

 

SAM 1638

 

Si on cherche bien dans les supermarchés, on peut tomber sur de grands classiques.

 

SAM 1588 

 

On est ravis de les amener en pique- nique le week end.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Une Biterroise à Buenos Aires - dans Buenos Aires
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Une Biterroise à Buenos Aires
  • Le blog de Une Biterroise à Buenos Aires
  • : Les aventures culinaires d'une Biterroise expatriée depuis sept ans à Buenos Aires qui découvre la cuisine Porteña tout en recréant les recettes classiques de son enfance
  • Contact

Recherche

Liens